Votre confort et votre sécurité sont primordiaux pour Ulysse Nardin. Découvrez vos modèles préférés à domicile.

Prendre rendez-vous Fermer

PLASTIC ODYSSEY

Rainbow Collection

ULYSSE NARDIN DEVIENT PARTENAIRE DE PLASTIC ODYSSEE, UNE EXPEDITION DE TROIS ANS AUTOUR DU MONDE POUR REDUIRE LA POLLUTION PLASTIQUE DANS L'OCEAN.

Le navire Plastic Odyssey qui partira le 1er octobre 2022 depuis le port de Marseille pour un voyage de trois ans, parcourra 40’000 miles nautiques et effectuera trente escales dans les pays les plus touchés par la pollution plastique. Plastic Odyssey commencera sa mission dans des villes côtières de la Méditerranée, pour ensuite prendre le large direction l’Afrique de l’Ouest, l’Amérique Latine, l’Asie Pacifique, et enfin l’Afrique de l’Est.

« Aujourd’hui, bien que la filière de recyclage de plastique existe, les connaissances sont entre les mains de quelques industriels et les solutions ne sont pas démocratisées et peu accessibles. Le défi de Plastic Odyssey est d’identifier les innovations simples et peu coûteuses à mettre en œuvre, les améliorer et les diffuser en open-source afin de les développer et les rendre accessibles au plus grand nombre. », Simon Bernard, CEO de Plastic Odyssey.

« Plastic Odyssey a étudié et compris les problématiques liées à la pollution plastique de notre Océan et leur volonté de partager leurs inventions et connaissances en open-source avec le monde entier prouve une grande générosité et une volonté réelle de protéger notre planète. » Patrick Pruniaux, Chairman & Chief Executive Officer Ulysse Nardin.

« Nettoyer le passé en favorisant le recyclage du plastique existant, et construire le monde d’après en réduisant la production de déchets », telle est la vocation de Simon Bernard, CEO de Plastic Odyssey.

A terre

Lors de cette longue odyssée, les équipages qui feront un tournus tous les trois mois seront constitués de sept personnels navigants, sept personnels techniques et scientifiques, trois reporters média et deux invités extérieurs. À chacune des trente étapes, ils agiront sur le terrain durant trois semaines afin de déployer des actions concrètes.

À l’aide du Village Plastic Odyssey - un village itinérant de sensibilisation - ces gardiens de l’Océan iront à la rencontre des citoyens, afin de les alerter sur les dangers de la pollution plastique et de présenter des solutions alternatives.
De plus, grâce aux témoignages récoltés auprès des citoyens, Plastic Odyssey lancera la première étude mondiale en sciences humaines pour comprendre les habitudes et comportements des différentes populations face à l’utilisation du plastique, ce qui leur permettra de développer des connaissances pour outiller la communauté scientifique et politique.

plastic_pollution
the_boat

A bord du bateau

Le navire Plastic Odyssey a été divisé en deux parties. En effet, l’avant du bateau - étant la zone « sans plastique » - est dédié à exposer des solutions alternatives au plastique, alors que l’arrière du bateau est consacré au laboratoire de recyclage. Dans ce dernier, l’une des principales missions consistera à accueillir une dizaine d’entrepreneurs pour les former à développer un centre local de recyclage plastique à l’aide des machines embarquées sur le bateau et des déchets plastiques ramassés sur terre.
Pour lutter contre la pollution plastique à long terme dans ces régions, Plastic Odyssey fournira aux entrepreneurs un container contenant une micro-usine prête à l’emploi permettant de recycler plus d’une tonne de plastique par an et développer un centre local de recyclage de ce matériau. Ainsi, ce modèle a l’avantage d’être viable, durable tout en créant de l’emploi.
Enfin, Plastic Odyssey pourra transformer les déchets non-recyclables en carburant, qui lui permettra de poursuivre son voyage autour du globe grâce à la pyrolyse. Cette dernière est un procédé qui consiste à chauffer le plastique sans oxygène pour casser les longues molécules polymères (sous forme de solide) et en faire des molécules plus légères (liquide puis gazeux). Avec un kilogramme de plastique, on peut obtenir jusqu’à un litre de carburant, diesel ou d’essence.

PLASTIC ODYSSEY : LE REVE D'UN "INVENTEUR"

« Lors d’une escale à Dakar en 2016, j’ai été non seulement frappé par la pollution des villes par le plastique, mais aussi par la culture de la « récup » omniprésente. Je me suis dit que si les technologies de recyclage du plastique, aujourd’hui réservées à quelques spécialistes, pouvaient être démocratisées, non seulement la pollution disparaîtrait mais des milliers d’emplois seraient créés. »
Simon Bernard, Chief Executive Officer

Passionné par les causes environnementales, Simon Bernard, co-fondateur de Plastic Odyssey et Officier de marine marchande, souhaitait enfant devenir un « inventeur ». À son retour de Dakar, Simon fut interpellé par toute l’ingéniosité développée dans la ville pour le recyclage des canettes en aluminium, mais prit vite conscience de l’inexistence du traitement du plastique.

Peu de temps après, en 2017, le projet Plastic Odyssey a vu le jour avec la construction d’un premier petit bateau prototype nommé « Ulysse », qui embarquait une pyrolyse pour transformer les déchets plastiques en carburant. Le chantier du navire baptisé Plastic Odyssey de 40 mètres de long a débuté en 2020, pour enfin prendre le large ce 1er octobre 2022.

Simon Bernard
WeChatDesktop WeChatMobile