UN NOUVEL ULYSSE POUR PROTÉGER LES OCÉANS

News et événements

Ulysse Nardin est fier de soutenir un nouvel explorateur dans sa traversée transatlantique. Dan Lenard, cofondateur du célèbre studio de conception de yachts italien Nuvolari-Lenard, s’est lancé dans un périple visant à sensibiliser sur la détérioration des océans.

Un nouvel explorateur a rejoint l’équipage d’Ulysse Nardin. Dan Lenard, cofondateur du célèbre studio de conception de yachts italien Nuvolari-Lenard, tente une aventure audacieuse : une traversée transatlantique commençant le 20 janvier à Cadix, en Espagne, et s’achevant autour du 14 février au Miami Boat Show, dont la marque est l’un des principaux sponsors. Spécialisé dans la conception de navires pour clients privés et chantiers navals, le studio vénitien a imaginé certains des superyachts les plus célèbres au monde, remportant les grands prix majeurs du secteur. Objets de toutes les convoitises, ses créations lui garantissent un carnet de commandes qui ne désemplit pas.

L’objectif de cette odyssée est de sensibiliser à la situation déplorable des océans. Dan Lenard s’est tourné vers la navigation – une invention vieille de 5 000 ans – car il s’agit d’un moyen autrefois utilisé pour explorer la Terre. Aujourd’hui, son voyage lui permet de faire le point sur l’état de pollution actuel des mers et des littoraux. Ulysse Nardin est fier de soutenir Dan Lenard dans sa mission, qu’il a baptisée « Vela-Code ». Pour cet Ulysse des temps modernes, c’est un « signal de détresse au nom de l’océan » car nous devons complètement changer notre comportement à l’égard de notre environnement. Il nous faut développer des initiatives de prévention et de traitement ciblées : les premières en concevant des yachts de manière intelligente et en faisant de la sensibilisation afin de souligner les activités et habitudes dommageables ; les secondes en assumant la responsabilité de nos actes et en allouant des ressources à la réparation des dégâts causés.

Aux yeux de Patrick Pruniaux, CEO d’Ulysse Nardin, « l’héritage de notre Manufacture est très lié à l’océan. Participer à cette aventure reflète les valeurs et l’histoire de la marque. »

Dan Lenard rejoint l’Armada d’explorateurs d’Ulysse Nardin, aux côtés de l’apnéiste et photographe Fred Buyle, des navigateurs Sébastien Destremau et Romain Pilliard, du snowboarder et surfer Mathieu Crépel et du champion de kitesurf Alex Caizergues. À l’image du héros de l’Odyssée d’Homère, ces Ulysses des temps modernes se lancent à la conquête de leurs rêves et de leurs ambitions, prêts à affronter l’inconnu et les obstacles éventuels.

Au cours de ce périple, le véritable défi de Dan consiste à naviguer seul sur son voilier de 10 mètres, le SCIA, dépourvu de tout équipement. Il ne bénéficie aucunement du concours d’un moteur, de matériel électronique, d'un GPS, d'un journal de bord, d'une boussole ou d'un pilote automatique. Le seul accessoire à l’accompagner dans cette expédition solitaire : la montre qu’il porte au poignet, une Ulysse Nardin Diver Chronometer Great White.

La mission Vela-Code est présente sur deux réseaux sociaux : @vela.code sur Instagram et la Vela-page sur Facebook. Le SCIA sera équipé d’un traceur-balise, qui transmettra la position de Dan à chaque heure de son voyage. Mais notre explorateur ne pourra pas utiliser ce dispositif pour suivre sa progression – contrairement à son public. L’équipe à terre actualisera les comptes du projet sur les réseaux sociaux, et le site Web affichera son état d’avancement grâce aux données émises par la balise. Du 20 janvier au 5 février environ, Dan sera coupé du monde, jusqu'à son arrivée dans les Caraïbes. Un voyage avec une mission, un appel à la prise de conscience, une aventure réservée aux plus téméraires.