ULYSSE NARDIN MET LE GRAND FEU DANS LA BAIE DE MONACO !

News et événements

A l’occasion du salon du yachting le plus prestigieux au monde, une nouvelle recrue limitée à 100 pièces avec un cadran en émail grand feu rejoint les rangs de l’escadron Marine Torpilleur. Ulysse Nardin nous rappelle ainsi sa parfaite maîtrise de ce métier d’art séculaire qui fait tant écho à son histoire marine et militaire.​

Cette année encore, le Monaco Yacht Show accueille les amoureux de somptueux yachts, de destinations de rêve et de séjours de luxe à Port-Hercules. C’est dans ce cadre idyllique qu’Ulysse Nardin, sponsor principal du salon, présente sa nouvelle-née : la MARINE TORPILLEUR MONACO YACHT SHOW LIMITED EDITION. Depuis ses débuts, Ulysse Nardin est tourné vers le monde marin. Avec ce nouveau garde-temps, la Manufacture suisse se réaffirme comme la Maison horlogère de la mer. Du 25 au 28 septembre 2019, les visiteurs du salon et passionnés de haute horlogerie pourront découvrir les nouveautés de la marque dans son espace à l’Upper Deck lounge.

« Le long héritage marin d’Ulysse Nardin donne tout son sens à ce partenariat. Le MYS et Ulysse Nardin partagent une passion pour la mer, pour le luxe, pour la précision et la recherche de l’innovation, nous sommes donc fiers de pouvoir associer notre nom à celui du Monaco Yacht Show pour la 11ème année consécutive », Patrick Pruniaux, CEO Ulysse Nardin.

Cette année, ce seront 125 superyachts qui se rassembleront à Port-Hercules sous le soleil de la Côte d’Azur, ainsi qu’une quarantaine de tenders de luxe. Ce sponsoring officiel du MYS offre à l’horloger suisse de luxe une vitrine idéale pour dévoiler une expertise, une innovation et un ADN intimement liés à son héritage marin.

UN CADRAN EN EMAIL GRAND FEU SUR MESURE​

Garante des liens étroits de la marque avec la mer, la collection Marine de Ulysse Nardin accueille une nouvelle-née limitée à 100 exemplaires. Mettant à l’honneur son savoir-faire, Ulysse Nardin pare sa MARINE TORPILLEUR MONACO YACHT SHOW LIMITED EDITION d’un cadran en émail Grand Feu. La Maison horlogère jouit de la maîtrise de cet artisanat au sein même de sa structure grâce à Donzé Cadrans, propriété de Ulysse Nardin, qui produit ses cadrans en émail en suivant la plus pure des traditions. L’émaillage sur cadran est un artisanat séculaire dont il n’existe plus, à l’heure actuelle, de formation – les artisans sont tous formés en atelier.

La technique de l’émail Grand Feu est ancestrale et délicate. Le terme « Émail Grand Feu » désigne le résultat de la vitrification d’une substance constituée de matières minérales. L’ensemble du travail est réalisé à la main et il n’est pas rare que le cadran se brise durant ces différentes opérations, rendant les créations d’autant plus précieuses et convoitées.

Une base en cuivre est saupoudrée d’émail, blanc et gris pour la Marine Torpilleur Monaco, puis passée au four à une température de 800°C environ.

La deuxième étape consiste à apposer les indexes et inscriptions sur le cadran à l’aide d’encres constituées de poudre d’émail. Le cadran est ensuite repassé au four, afin de faire fusionner cette nouvelle couche d’émail et de réaliser la « mise à plat » du cadran, c’est-à-dire qu’il est aplati à l’aide d’un morceau de charbon. Cette opération nécessite une très grande maîtrise car c’est elle qui génère une grande partie des rebus, le charbon pouvant laisser des marques sur l’émail.

Le cadran est mis au diamètre afin de pouvoir l’intégrer à la boîte, puis l’on procède aux ouvertures des 2 compteurs rapportés. Les anglages des 2 compteurs sont ajustés à l’aide d’une lime pour pouvoir assembler les pièces. Les cadrans gris de la réserve de marche et de la petite seconde sont ensuite soudés au cadran blanc à l’étain.

Le cadran en émail est, grâce à sa composition minérale, inaltérable et insensible aux rayonnements UV.

MARINE TORPILLEUR MONACO YACHT SHOW LIMITED EDITION​

Les garde-temps Marine Torpilleur prennent leur nom des torpilleurs, anciens navires de petite taille et très agiles, utilisés au XIXe siècle. Parfaitement adaptée à la vie urbaine moderne, la Marine Torpilleur est à la fois extrêmement confortable sur le poignet et agréable à l’œil. Véritable chronomètre de capitaine certifié par le COSC et par Ulysse Nardin, elle incarne le meilleur du design horloger contemporain mais aussi l’apogée d’un artisanat et d’un savoir-faire vieux de plusieurs générations, tant dans son mouvement que dans son cadran en émail Grand Feu.

D’élégants chiffres romains bleus allongés et de gracieuses aiguilles poire en acier marquent les heures. La couronne vissée porte gravé le logo Ulysse Nardin. À 6 heures, sur le compteur de la petite seconde, se trouvent le guichet de la date ainsi que les inscriptions « Monaco Yacht Show » et « 09.19 » en rouge, rappel de la tenue de l’événement annuel dans la principauté. Les dates du 25, 26, 27 et 28, en rouge, mettent en exergue les dates du show. L’ensemble repose sur un bracelet en alligator bleu avec point de bride blanc, dernier clin d’œil au monde marin.

La montre est entraînée par le mouvement manufacture UN-118. Ce calibre à remontage automatique, doté d’une réserve de marche de 60 heures (indiquée par un compteur à 12 heures) et équipé d’un échappement à ancre en silicium, est un bijou entièrement conçu par la Maison.