SIHH 2018

Freak Vision

Découvrez l’incroyable. Ulysse Nardin casse les codes, bouleverse les conventions et vous défie d’explorer les trésors de l’océan. Certains oiseaux ne sont tout simplement pas faits pour vivre en cage. C’est une question de liberté. Et la liberté, c’est l’audace. Rejoignez-nous, observez le monde et voya-gez à travers le temps en découvrant la nouvelle Freak Vision. Êtes-vous prêts à croire à l’incroyable ?

Découvrez la première montre automatique de la collection Freak : la Freak Vision, une nouvelle merveille mécanique qui met à l’honneur les innovations révolutionnaires dévoilées par Ulysse Nardin lors du SIHH 2017, avec sa montre prototype « InnoVision 2 ». Parmi les plus notables: une serge de balancier en silicium ultralégère avec masselottes en nickel et micro-palettes stabilisatrices, et une nouvelle boîte, surmontée d’une glace-box bombée en saphir.

L’indication de l’heure dans le plus pur style « Freak » est l’élément distinctif de la collection : elle se fait au moyen du mouvement baguette, avec un Tourbillon-carrousel volant qui tourne autour d’un axe. Mais cette fois, les éléments du design ont bien changé. Le nouveau pont supérieur ajouré en relief s’inspire de la coque d’un bateau. Enfin, toute la boîte a été réinventée (cornes, lunettes, caoutchouc sur les flancs) pour un look plus ouvert et plus glamour.

Pionnier de l’innovation horlogère, Ulysse Nardin possède notamment une maîtrise inégalée du silicium, un matériau qui a fait ses premiers pas en Haute Horlogerie en 2001, sur la première montre Freak. Aujourd’hui, la Maison pousse encore plus loin les limites de la technologie en fixant les éléments en nickel massif au silicium, pour créer un balancier à la légèreté incomparable. Le balancier est également équipé de micro-palettes en silicium qui permettent d’égaliser ses différentes amplitudes aux positions et d’améliorer ainsi sa précision chronométrique.

Nos autres grandes innovations :

Le système de remontage automatique « Grinder » révolutionne la transmission d’énergie en étant deux fois plus efficace que les systèmes existants. Le « Grinder » utilise les moindres mouvements du poignet. La masse oscillante est reliée à un cadre comportant quatre cliquets, ce qui offre au système automatique deux fois plus de course angulaire (comme un vélo équipé de quatre pédales au lieu de deux). Un mécanisme de guidage flexible limite considérablement les frottements.

L’échappement Ulysse Anchor est basé sur le principe des mécanismes flexibles utilisant l’élasticité des ressorts à lames. Cet échappement constant, entièrement en silicium, met en scène un cadre circulaire doté d’une ancre fixée en son centre qui pivote sans frottement. Elle est maintenue en l’air par deux minuscules lamelles perpendiculaires l’une à l’autre et qui sont mises sous tension de manière à les arquer et à les maintenir dans un état bi-stable. Résultat : un bilan énergétique positif durant l’angle de levée qui entretient les oscillations du balancier de manière constante sans être influencé par les variations du couple moteur.

Video

Diver Deep Dive

Robuste, fonctionnelle, technique et sportive : découvrez la nouvelle héroïne de l’emblématique collec-tion Diver Ulysse Nardin. Un instrument de plongée professionnel, fiable, au look résolument masculin. Une montre de sport particulièrement audacieuse, aux spécifications techniques inédites, dont une valve à hélium et une étanchéité garantie jusqu’à 1 000 mètres.

Les liens d’Ulysse Nardin avec la mer sont aussi profonds que l’océan. Pionnière de l’innovation horlogère depuis 1846, la Manufacture a d’abord dû sa renommée à la précision et la fiabilité incomparables de ses chronomètres de bord embarqués. Des instruments de navigation essentiels qui aidaient les marins à calculer la longitude, couplée à la latitude qui était estimée grâce à la position des astres dans le ciel. La Manufacture est tout aussi réputée pour ses exploits sous-marins, notamment grâce à la collection Diver et à ses modèles ultra résistants et résolument masculins.

La Diver Deep Dive est munie du calibre manufacturé UN-320, doté d’un système breveté d’échappement en silicium. Le spiral est également en silicium, un matériau que la Maison Ulysse Nardin a été la première à introduire en Haute Horlogerie.

Étanche jusqu’à 1 000 mètres, là où le record de plongée est établi à 701 mètres, cette édition limitée (300 pièces) se distingue par ses caractéristiques techniques exclusives, dont un protège-couronne en titane amovible à 2 heures et une valve à hélium à 9 heures, pour les plongées en eaux profondes de longue durée ou avec saturation. Grande première chez Ulysse Nardin, le bracelet en caoutchouc est doté d’un élément extensible pour suivre les variations de la taille du poignet en plongée, dues à la compression de la combinaison en néoprène. La boîte en titane, robuste et angulaire, est accompagnée de cornes aux arêtes bien nettes. La grande lunette à 12 crans offre une manipulation aisée, même avec des gants de plongée.

Un look qui a du mordant : 15 requins-marteaux ornent le cadran. On en trouve un autre frappé sur le fond de la boîte, une couleur rouge vif nage sur le flanc du protège-couronne, et un dernier vient décorer le compteur. Conçue pour les amoureux des loisirs sportifs et des activités nautiques de tous bords, la Diver Deep Dive plaira particulièrement aux hommes qui recherchent une montre au look audacieux, solide, adaptée aux situations les plus extrêmes.

Classic Voyeur

Dans la somptueuse Maison Close Ulysse Nardin au SIHH 2018, une porte fermée laisse entrevoir aux « voyeurs » les plus intrépides un univers émoustillant où règne un amour interdit. À l’intérieur, sur des guéridons éclairés, se trouve la création la plus érotique jamais imaginée par Ulysse Nardin : la Classic Voyeur, une montre à répétition minute qui fait littéralement l’amour au temps. Tout dans ce voluptueux boudoir est rouge baiser : le tapis, le canapé en velours en forme de bouche pulpeuse et les murs déco-rés de symboles coquins issus du monde du sexe, tous encadrés avec goût. Oserez-vous entrer ?

Pionnier de l’innovation en Haute Horlogerie depuis 1846, Ulysse Nardin est depuis longtemps le maître incontesté des répétitions minute. Un mécanisme qui sonne les heures et, dans le cas de la Classic Voyeur, les quarts d’heure et les minutes, grâce à une simple pression sur un verrou. La Manufacture est également célèbre pour ses jaquemarts animés, traditionnellement composés d’un petit automate qui frappe les heures et les minutes sur une cloche.

Les jaquemarts érotiques qui animent le cadran gris anthracite de la Classic Voyeur sont d’une tout autre nature : on y voit deux couples aux proportions parfaites, façonnés en or rose ou blanc, et pris en flagrant délit… d’amour. Au premier plan, un couple se tient dans un salon Louis XIV décoré d’un canapé et d’un tapis, délicatement gravés sur le cadran. L’homme, placé devant la femme, écarte le rideau qui coupe la pièce en deux pour révéler l’affichage de l’heure… mais aussi un autre couple, nu, en pleine étreinte passionnée. À chaque pression sur le bouton dédié, les amants se rapprochent. La jambe de la femme mais aussi le bras, le torse et la cuisse de l’homme bougent en rythme. Au premier plan, l’autre femme tend la main pour caresser le sexe de son partenaire.

Osée, élégante et charmante, la montre Classic Voyeur est une création très exclusive. Les sonneries, agréables à l’oreille, sont plus graves pour les heures et plus aiguës pour les minutes. La boîte de 42 mm est façonnée en or rose 18 carats ou en platine. Chaque édition est limitée à seulement 18 exemplaires. La lunette de la sensuelle édition princesse en platine est sertie de 60 diamants brillants taille baguette, d’un total de 3,5 carats.

Ce nouveau garde-temps qui célèbre la longue tradition d’horlogerie érotique Ulysse Nardin est un must-have pour les amoureux des jaquemarts. Un objet de désir irrésistible pour les collectionneurs férus de Haute Horlogerie provocante.

Classico Jade

Ulysse Nardin présente la nouvelle Classico Jade 37 mm : cinq reines d’acier de petite taille, déclinées en bleu, gris ou rouge, avec un cadran en nacre orné d’une vague de diamants.

En 2013, Ulysse Nardin a lancé la Jade, hommage à une gemme révérée que la cour royale chinoise considérait comme un concentré de magie sous forme minérale, véritable lien entre le ciel et la terre. Aujourd’hui, cinq ans plus tard, cinq nouvelles Jade mettent à l’honneur une pierre encore plus précieuse : le diamant.

Ces superbes modèles à boîte ronde font leur entrée dans la collection Classic. Les aiguilles des heures, des minutes et des secondes sont entraînées par le calibre star de la collection : le mouvement UN-815 à remontage automatique, exemple de fiabilité incarnée. Ces éditions marient techniques et matériaux de Haute Joaillerie, savoir-faire artisanal et style.

Un nouveau look à couper le souffle : dix diamants dessinent un délicat motif de vague aussi léger qu’une plume dans le quart inférieur gauche du cadran en nacre. 76 autres pierres illuminent la lunette en acier inoxydable.

Des couleurs très féminines rehaussent les nuances du nacre et le feu incandescent des diamants : bleu sur le bracelet en cuir et les grands chiffres arabes, rouge grenat sur bracelet et les index, ou encore blanc sur le bracelet et gris sur le cadran. Les versions bleu et gris sont également proposées avec une lunette plus discrète, non sertie, en acier inoxydable.

Cinq ans ont passé. Cinq nouvelles reines voient le jour. Cinq nobles incarnations d’une féminité intemporelle. Proposées à un prix très compétitif, aussi belles de jour que de nuit, portées avec un jean ou une robe de soirée, voici nos nouvelles classiques contemporaines. Les compagnes idéales de la vie d’une femme d’aujourd’hui.